L’union de deux cœurs - Clara Kasten

Mon blogue

L’union de deux cœurs

L’union de deux cœurs - Clara Kasten

Ça y est, la salle de réception Montreal est choisie.  Elles sont heureuses toutes les deux.  Elles ont tellement hâte de se marier !  Depuis que la loi a changé pour accepter le mariage entre deux personnes du même sexe, elles ont été tellement occupées, qu’elles ne pouvaient s’arrêter pour prendre le temps de planifier leurs noces et la cérémonie.  Mais, maintenant que les affaires vont très bien, et qu’elles peuvent se permettre d’embaucher des assistants pour faire une bonne partie du travail, elles ont le temps de respirer et de planifier le tout.

Heureusement, leurs familles se réjouissent de cette union.  Elles font partie d’une minorité où il n’y a pas d’homophobie dans les familles.  Ni leurs parents, ni leurs frères et sœurs ne se sentent menacés.  Tout le monde accepte qu’elles seront enfin mariées, et qu’elles commenceront à planifier de mettre un enfant au monde.  Elles ne savent pas encore qui portera le premier bébé, mais c’est certain qu’elles vont toutes les deux avoir leur tour !  Oui, elles veulent deux enfants.  Pour le moment, c’est suffisant, car elles sont assez chargées de travail.  Pour le moment, leurs deux chiens les comblent juste assez pour leur permettre d’attendre jusqu’à ce qu’elles soient officiellement unies.  Par la suite, elles commenceront les démarches pour trouver, soit un père qui acceptera de faire un don gratuit ou, si c’est nécessaire, elles iront à une banque de sperme.

Elles savent que, même si c’est légal maintenant, le sujet demeure assez controversé dans certains cercles.  Alors, elles doivent encore faire attention à qui elles en parlent.  Plusieurs se doutent sûrement qu’elles forment un couple vu l’arrangement de leurs vies.  Mais, ils ne disent rien.  Alors, elles ne savent pas quelle est leur position par rapport à leurs vies.  Par contre, peu importe ce qu’ils pensent, elles ne changeront pas.  Elles vont continuer d’habiter ensemble et, malgré qu’elles ne soient pas en train de l’annoncer à tout le monde et qu’elles sont relativement discrètes, elles ne se cachent pas, et ne mentent pas à ce sujet.  Si quelqu’un leur demande, elles répondent honnêtement.  Si elles voient que la personne à qui elles parlent n’aime pas ça, elles tentent simplement de changer le sujet, ou quittent sans faire de bruit.  C’est aussi simple que ça.

Alors, nous travaillons tous et toutes, très fort, parents et amis, pour tout préparer, pour que ce grand jour soit un succès !